Frustration, que veux-tu ?

 Frustration : nom féminin ;  priver quelqu’un d’un bien, d’un avantage qu’il croyait posséder.

La frustration est un sentiment bien connue de tous, surtout si vous voyagez et que vous êtes amenez à faire des concessions pour vous tenir au programme que vous vous étiez fixés. Enfin, si vous lisez mon article Pourquoi je ne veux plus faire le tour du monde ?, vous découvrirez que je ne partirais pas avec un programme prédéfini. Mais juste une opportunité dans un coin du monde pour le découvrir. Enfin la question n’est pas là.

Pourquoi je veux vous parler de frustration ce soir ? Alors que j’e n’ai pas écrit depuis plusieurs semaine… Parce que je suis frustrée (on arrête les sous-entendus vicelard !). Parce que j’ai une opportunité que quelqu’un d’autre à l’immense chance d’en bénéficier (si tu passes par là, BRAVO). Je ne vais pas rager car ça ne sert à rien. J’étais tellement contente d’avoir l’opportunité de partir au bout du monde pendant 6 mois pour découvrir une nouvelle culture, une nouvelle façon de travailler.

Suite à cette intense frustration qui, je vous l’avoue, m’a valu quelques larmes. Je suis comme ça aussi. Quand on désire quelque chose et qu’on nous le retire… C’est compliqué à gérer.

Maintenant prenons la frustration pour l’appliquer au voyage. Sommes-nous frustrer lorsqu’on voyage ? Qu’est-ce qui nous frustre ? Comment gérer la frustration du voyage ?

On nous apprend depuis tout petit (enfin mes parents ont fait ainsi en tout cas) que nous n’avons pas toujours tout ce qu’on veut quand on veut. Donc, oui, on se frustre. Mais on se frustre pour la bonne cause.

Lorsque vous organisez un voyage qu’il soit long ou non, vous avez préparé la liste des choses que vous voulez voir, visiter. Sur le papier, cette liste est longue car, c’est vrai, le temps paraît éternel. Mais une fois sur place, vous vous rendez compte qu’il faudra faire des concessions, des choix, et à terme être un peu frustré. Cela est au profit des merveilleuses autres choses que vous allez voir. Là, vous découvrez la frustration première du voyage à plus ou moins long termes, celui que je ne pense pas pratiquer pour exactement cette raison-ci.

La deuxième frustration du voyage… Rencontrer des gens pour les quitter peu de temps après. Bien sur, parfois il arrive que ces personnes, cette personne puisse vous suivre soit sur la durée de votre voyage soit sur la durée de votre voyage à travers la vie. Mais ça, vous ne le savez qu’à la fin. Non, ici je parle de la frustration que l’on ressent lorsque l’on passe une heure, une après-midi, une journée, une semaine avec des personnes, des enfants, que vous découvrez et qui contre toute attente vous touchent au plus profond de vous-même. Jusqu’au moment où l’heure du retour a sonné. Et là, la frustration, la tristesse de la séparation fait face. Ne vous inquiétez pas, vous retrouver de nombreuses autres personnes.

La troisième frustration qui est selon la plus fatale, la plus douloureuse, le retour. Le fameux moment où vous passez la douane pour sortir du pays, un petit regard nostalgique derrière vous avant de tendre votre passeport pour repartir de là où vous venez. Seulement vous revenez avec des expériences, des souvenirs, des rencontres inoubliables. Au moins jusqu’au prochain voyage. Et cette frustration sera bien douloureuse jusqu’au moment où vous cliquerez sur « réserver » pour votre prochain départ.

Pour finir ce petit article, voici 6 petits conseils qui pourront vous aider à lutter contre les différentes sources de frustration.

  • Rester positif en se rappelant qu’on a quand même vécu des choses extras !
  • Raconter ses aventures à qui veut bien et les entendre.
  • Tenir un carnet de voyage où vous raconterez vos histoires, où vous pouvez collecter vos différents souvenirs sous différentes formes : billets, ticket de bus, ticket d’entrée, dessins, photos, etc.
  • Préparer sa prochaine escapade, même si vous ne concrétisez pas tout de suite, vous avez un projet en tête.
  • Visitez des sites de voyages pour continuer à rêver
  • Apprendre une nouvelle langue : ça paraît anodin mais ça permet de découvrir aussi une nouvelle culture avant d’aller s’y confronter complétement.

 

Recent Posts