On mange quoi à Toulouse ?

Toulouse, ou la ville rose pour les intimes propose une multitude de petites adresse où il fait bon de se restaurer pour échapper à la chaleur qui peut s’abattre sur la ville. Puis, vous devez peut-être commencer à me connaître, je fais partie de ces gens qu’on appelle “bon vivant” : c’est à dire que j’aime bien manger, surtout quand la cuisine est chaleureuse. Puis, j’aime bien le vin aussi accessoirement, mais à petite dose… Alors, on mange quoi à Toulouse ?

J’ai eu l’occasion d’en tester trois : une parfaite pour l’apéro, la deuxième sympathique pour déjeuner sur le pouce, et la troisième pour un bon goûter !

On commence par l’apéro alors ?

Comptoir de Bacchus

Pour notre sortie à l’occasion de la fête de la musique, la difficulté fût de trouver un restaurant à 22h00, avec encore de la place et surtout de quoi nous servir à manger. Après quelques essais, nous avons atterris dans cette brasserie/bar à tapas qui proposait trois types de planches et des pichets de sangria à l’occasion de la fête de la musique : une planche à base de spécialité toulousaine, une espagnol et une troisième végétarienne. Concernant le prix chacune était à 15€. Et j’ai trouvé ça cher surtout pour la végétarienne qui donc ne propose pas de viande mais des toast de chèvre, une salade melon-pastèque il me semble et de la tortillas…. Disons que l’occasion faisait grimper les prix. Le litre de sangria, parfait à trois, était lui aussi à 15€. Possibilité de commander une assiette de frites pour 4€, trop cher à mon goût, même si elles sont bonnes et faites maisons. A la carte, les cocktails étaient à 8€, soit aussi cher qu’à Paris. Mais, la qualité était au rendez-vous, notamment pour le foi gras que j’ai trouvé très fondant.

Comptoir de Bacchus, 5 place Rouaix – 31000 Toulouse

Pardonnez la piètre qualité de la photo, mais il faisait nuit…
repas_fête_musique

Pour manger sur le pouce :

SreetFood à la Une

Autour de la place des Carmes, cette adresse est divisée en deux restaurants : le premier est plus traditionnel, on y mange certes sur des tables hautes mais c’est un vrai service à table avec soit des tapas le soir soit une carte complète le midi. Elle est bien connue dans Toulouse et est appelé le Comptoir à la Une. Street food à la Une est donc une extension du restaurant avec une carte “street” justement : burger, hot-dog, part de pizza etc. La grosse spécialité de la cuisine réside en ses frites… cuites dans de la graisse canard. Cette cuisson les rend donc très (trop ?) moelleuses. Faite maison, on sent que la qualité est là mais j’ai trouvé les frites un peu trop molles, selon mon goût, on peut peut-être envisagé un rapide passage au grill/salamandre en cuisine pour le croustillant ?

Au niveau des tarifs, le formule plat + frites/salades + boisson entre 7 et 9.50€. Soit très abordable surtout pour la qualité, et je vous assure, vous peinez à finir !

Comptoir à la Une / StreetFood à la une – 10 place des Carmes – 31000 Toulouse

streetfood_toulouseUne note sucrée ?

Bapz

Mon GROS coup de coeur food de cette escapade toulousaine… Qui n’a rien à voir avec le Sud-Ouest mais plus avec nos collègues anglais. Bapz est un joli salon de thé situé dans une des petites ruelles de la ville. A la carte, vous avez le choix entre de nombreux thés noirs, rouges ou blanc. Bien sur, chocolat chaud et café sont aussi disponible. En dehors de ces boissons servies dans de très jolis services anglais, vous avez la possibilité de commander une pâtisserie mais surtout de très bon scones anglais.J’ai choisi une formule comprenant le thé et un scone avec un toppging Nutella (je n’aime pas la chantilly, c’était juste pour la photo). Ce petit goûter revient à 7€. C’est un très bon rapport qualité-prix quand on sait qu’un simple thé classique en terrasse peut coûter 5€.

Bapz – 13 rue de la Bourse – 31 000 Toulouse

J’ai pas mal mitraillé le lieu :

formule_baptz

bapz_thes

baptz_scone
gateau

Recommended Posts

Leave a Comment