Phnom Penh en 3 jours

 

Phnom Penh est la capitale du Royaume du Cambodge : Kingdom of Cambodia en anglais. Passage selon moi incontournable pour en savoir plus sur l’histoire du pays d’un point de vue politique mais aussi religieux. Après mon quatrième passage dans cette ville je décide de vous livrer quelques petites choses à faire. Vous me suivez ?

[/vc_column_text]

 Le musée National

Dans un très beau bâtiment bordeaux renfermant une cour intérieure, vous pouvez en apprendre beaucoup sur les différentes époques de la civilisation khmer, en particulier avec la “création” d’Angkor. Vous apprendrez également à discerner les différentes religions hindouiste et bouddhiste tout cela entouré de nombreuses sculptures de pierre, métal, bois et céramiques.

Le musée regroupe des œuvres représentant l’art, l’histoire et la culture khmer. Il est pour moi un passage obligé à Phnom Penh !

Après votre visite, restez un moment à profiter de la cour, du jardin intérieur  que je trouve particulièrement reposant avec ces bassins. Ombragée, vous pouvez également vous y installer pour lire quelques pages avant de reprendre une visite de la ville.

En sortant, sur le trottoir d’en face, vous pouvez y boire les meilleurs “fruits shakes”, smoothies, jus de fruits, de la ville. Fais sous vos yeux et ultra-frais pour 1$ ! Profitez en.

Pas de tenue particulière requise pour la visite, seulement l’entrée est à payer, 5$ lors de ma dernière visite, en janvier 2016.

 Royal Palace ou Le palais Royal

Deuxième incontournable de votre passage à Phnom Penh, le palais du roi est l’un des sites touristiques à voir. Épaules et jambes couvertes sont de rigueur pour cette visite. Jardin et palais en plein soleil, je vous recommande donc d’y aller tôt le matin. Sachez que le palais ferme à 17h00 mais comptez une petite heure de balade tranquillement car une partie des jardins n’est pas accessible.

L’architecture des palais est superbe mais peu ancienne. il fût en effet construit dans les années de 1860-1870 par le roi Norodom Ier. Il accueille toujours la famille royale du pays dans une enceinte fermée au public.

L’entrée est d’environ 7$. Si vous avez oublié de quoi vous couvrir les épaules (mesdames, un foulard, paréo, ne suffit pas), des t-shirt souvenirs sont vendus pour 3$.

Central Market ou le marché Central

Construit par Eiffel, ce marché est un symbole de la ville. Sous sa remarquable architecture, le marché Central se divise en plusieurs “rayons” :

  • Un marché de fruits, légumes, poissons, viandes, nourritures en tout genre ainsi que des petits stands avec de quoi se restaurer. Vous pouvez y goûter des boules blanches, faites à base de pâte de riz et de légumes, enfin, je suppose. Quoi qu’il en soit, c’est excellent !
  • Un marché de tous les produits touristiques de bases : t-shirt “Angkor Beer”, “I Love Cambodia”, les portes-monnaies, les sacs etc.
  • Les vêtements et les chaussures de toutes marques : de Nike jusqu’à Mont Blanc vous trouverez de tout. Contre façon ou pas !
  • L’électronique : appareils photos, enceinte, casques, perche à selfie, trépieds
  • Au centre, sous le dôme du marché, des bijoux y sont exposés. En revanche, je ne garantis pas leur véracité…

Le marché russe est un autre marché, situé plus au sud de la ville et vous y trouverez de quoi construire une moto, voir une voiture, mais aussi tous ces cadeaux touristiques qui font très plaisir à ramener pour nos chers amis restés en occident.

Mais à choisir, sur trois jours flâner sur le Marché Central suffit ! Vous trouverez de quoi faire !

 Mon prochain voyage sera dédié à la visite de Tuol Sleng, ou S-21. Le musée construit dans une ancienne prison et centre de torture pendant la période khmer rouges. Cette période c’est quoi ?

D’abord, c’est tout récent : 1975. Les khmer rouges viennent envahir Phnom Penh. Ils imposent alors une dictature qui donnera la mort à près d’un quart de la population de la population cambodgienne de l’époque. Tortures, emprisonnement, famines ont fait l’objet du quotidien des habitants de Phnom Penh pendant environ 3 ans, puis jusqu’en 1990, que le régime Khmer rouge soit complètement éradiquer.

Le régime khmer rouge où Pol Pot est à la tête est un régime de terreur criminelle où la réorganisation sociale mis en place va tout bonnement détruire le pays qui commençait à se développer. Un programme totalitaire va réduire à néant les libertés de chacun.

Je n’ai pas encore eu le courage de faire ce mémorial pour les affreux souvenirs qu’il enferme. Je choisi cependant de vous en parler car ce musée va surement vous aider à comprendre pourquoi le pays a encore aujourd’hui – malgré une économie touristique fleurissante –  du mal à se développer complément.

Pour finir cet article sur une note plus légère je vous invite à aller faire un tour dans les deux centres commerciaux de Phnom Penh, mais surtout le centre Soraya qui est à deux pas du Marché Central.

Ce centre commercial est très local : pas, ou peu de réel magasin. Les rayons affichent à l’image du marché des centaines de chaussures ou vêtements en tout genre. Au dernier étage, vous pouvez retrouver un Food court et y déguster des spécialités entourés de locaux.

Un food court c’est quoi ? Un espace, en l’occurrence un étage complet, où   des stands proposant divers plats entourent de nombreuses tables servant à déjeuner ou à dîner ce que vous venez d’acheter. Que vous ayez soif, une grosse faim, une envie de sucré, de salé, vous devrez y trouver votre compte !

[/vc_column][/vc_row]
Recent Posts

Leave a Comment