New-York, I love you but…

But rien du tout ! J’ai été ravie de te retrouver malgré ton ressenti -11 degré à notre arrivée, ton soleil était très apprécié et ton énergie… Que dire, car toujours là. Je suis ravie de vous présenter le programme de notre petite semaine à New-York au mois de janvier 2020. Une ville que j’aime vraiment beaucoup.

Jour 1 – Welcome to United-States

Nous avons pris un vol depuis Paris le jeudi matin pour arrivé à New-York à midi (6 heures de décalage horaire). Comme indiqué dans mon premier articlenous avons voyagé avec American Airlines. Rien à dire sur le vol, si ce n’est que nous avions beaucoup plus de place pour les jambes que sur certaines compagnies aériennes. Le vol est relativement court mais c’est toujours plus agréable de ne pas avoir les genoux qui touchent le siège avant.

En arrivant à New-York, le passage de la douane peut-être plus ou moins long. La seule justification que nous avons trouvé est le fait d’être déjà rentré sur le territoire américain ou non. Je m’explique :

Avant de passer devant un douanier, vous devez vous enregistrer sur des bornes en rentrant différentes informations, scanner votre passeport, et vos empreintes digitales. Cette borne vous délivre un papier qui peut être barré (le cas de mon amoureux) ou non (mon cas). Vous devez conservez ce papier que vous devez garder pour présenter à l’entrée des queues. L’une avance très vite et est réservée aux personnes ayant reçu un papier non-barré. L’autre plus longue, pour les personnes ayant reçu le papier barré. Monsieur n’étant jamais allé aux Etats-Unis, on a supposé que c’est ce qui lui a valu de passer par la file qui amenait aux douaniers. La file plus courte amenait également à un douanier mais j’ai juste deux-trois questions sur la raison de mon séjour et la durée.

Une fois la douane passée et notre bagage récupéré, nous nous dirigeons pour prendre un petit train. C’est ce dernier qui relie les terminaux vers la station de métro qui amène sur Manhattan, notamment la ligne E. C’est celle que nous avons utilisé car elle nous amenait directement à la station de notre hôtelce qui nous évitait des changements dans le métro avec nos bagages.

Il y a a bien sur les options taxis ou VTC (comptez 70€ par trajet), des mini-van partagés (une connaissance avait utilisé ce principe mais ne me l’a pas recommandé car la circulation new-yorkaise étant très dense, elle avait mis près de 3h à rejoindre son hôtel), ou encore des cars qui amènent à Penn Station.

De notre point de vue le métro était le meilleur compromis. Nous avons acheté à la sortie du premier train une carte illimitée pour le métro (30$). Il fallait également payer le train de l’aéroport, environ 7$ par trajet, donc 14$ A/R.

Le métro était encore plus idéal car il nous menait sans changement à 5 minutes à pieds de notre hôtel Pod 51. 

Premières balades…

Après y avoir déposer nos affaires, nous sommes directement partis en balade dans Central Park pour remonter jusque Levain Bakery. Cette boulangerie (ils ont plusieurs shop) est très réputée pour ces cookies gourmands et surtout très généreux. Eh bien ils n’ont pas failli à leur réputation. Ils sont vraiment très bon et très généreux. Nous n’avions pas mangé beaucoup depuis que nous avions quitté Paris alors l’appétit était là pour en profiter jusqu’au bout.

Coucher de soleil Central ParkNous dégustons nos cookies tout en redescendant vers Times Square où nous arrivons à la nuit tombée. Ce lieux mythique est très associé à New-York et est mis en valeur de nuit par toutes les lumières et panneaux publicitaires qui défilent sans cesses. Ce n’est pas le plus bel endroit de la ville mais il reste un incontournable pour se sentir à New-York. 

Nous poursuivons notre balade en direction de notre hôtel en découvrant le New-York de nuit qui est tout aussi impressionnant que de jour. Nous arrivons rincés des premières émotions, du vol, du décalage horaire et un appétit qui finit par s’ouvrir à 22h. Fatigués, nous avions repéré un food court, Urban Space à deux pas de l’hôtel. Il nous permettrait alors de nous remplir un peu le ventre sans aller trop loin. Les food court sont des bonnes solutions afin que chacun puissent choisir un plat qui lui plaît puis se retrouver à des tables communes. Quartier d’affaires, à 22h les stands commençaient à fermer, nous nous dirigeons l’amoureux vers les pizzas et moi les sushis. Il s’agit d’un bon rapport qualité-prix et surtout me rappelle à quel point la vie est chère sur place ! Pour un prochain séjour, nous séjournerons plutôt au sud de Manhattan car pour se restaurer, moins de choix sympa au niveau de notre hôtel.

Après ce repas, nous rentrons enfin nous coucher pour attaquer la vraie première journée à New-York en pleine forme.

Jour 2 – 1 kilomètre à pied…

Nous nous réveillons tôt grâce au décalage horaire et nous voici à 9h tapante dans les rues de New-York direction Grand Central. La superbe gare de New-York situé non loin de notre hôtel. La hall principal est vraiment dingue, et si vous admirez le plafond, vous apercevrez les différentes constellations !

Dans les sous-sols, vous trouverez à nouveau un food-court où nous pouvons petit-déjeuner abrité du froid avant de repartir direction la nouvelle sculpture qui borde Hudson, Vessel. Cette architecture intervient dans le cadre du réaménagement des chantiers de Husdon Yards. Vous avez la possibilité d’y monter pour admirer la vue, ou, comme nous, rester en bas pour admirer cette sculpture. En passant Vessel, nous arrivons au tout début de la promenade sur la High Line, malgré le vent, le soleil nous réchauffe un peu et rend cette balade très agréable. D’autant plus que vers la fin, vous passerez au-dessus du Chelsea Market, des escaliers sont présents pour y accéder facilement. Ce grand marché couvert vous permet de vous restaurer avec de la street-food assez variée : burger, hot-dog, poisson crus, méditerranéenne, etc. Quelques boutiques et épiceries sont présentes et vous permettront de faire quelques emplettes. 

Nous poursuivons notre balade en direction de Greenwich Village et surtout, j’avais envie de voir le corner de l’appartement de la série Friends. Il est situé entre Grove et Bedford Street. L’intérieur n’a rien à voir avec la série puisqu’ils ont reconstruits un décors (observez la fenêtre de la cuisine). En revanche la rue est tout à fait charmante, elle vaut le détour. Dans tous les cas, il était sur notre trajet car nous étions en route pour « Lower Manhattan » afin de monter au sommet du One World Trad Center, tour surplombant New-York.

Entre l’appartement Friends et One World Trad, nous avons emprunté le métro afin de reposer nos jambes, et nous réchauffer un peu. 

Arrivés au pied du World Trad, nous prenons un temps près du mémorial qui je trouve, rends un bel hommage aux victimes. 

Nous avions pour projet de visiter le Musée des attentats en attendant de monter en haut de la tour pour profiter du coucher du soleil mais dans notre New-York City pass, ils comptaient comme deux « attractions » distinctes. Le temps finit par nous être un peu compté avant le coucher du soleil et nous optons alors pour la montée au sommet du Word Trad Center. N’hésitez pas à compter une bonne demi-heure (en janvier, potentiellement plus en été), entre le moment où vous retirez le ticket et celui où vous accédez à l’observatoire. 

Une fois en haut, la vue est époustouflante, nous tentons quelques photos tout en profitant du coucher du soleil. L’horizon est loin alors il dure longtemps. Malgré le monde, il reste un vrai moment de plaisir. Nous en profitons également pour passer un appel visio avec nos familles afin de partager avec eux cette vue exceptionnelle. 

Le soleil est couché, la nuit est là, il est temps de redescendre. Il nous reste un peu de temps avant d’aller dîner et en profitons alors pour faire un tours chez Century 21, où monsieur fera ses premières emplettes shopping. Century 21 est un outlet géant, sur 6 ou 7 étages de mémoires où vous pouvez presque tout acheter (sauf de la nourriture), à un prix très avantageux. Les collections sont souvent des années passées, donc il faut bien fouiller. En revanche, pour des sur-vêtements ou certaines pièces intemporelles comme un jean ou une veste en jean vous devriez trouver votre bonheur. Cependant entre cette visite et maintenant, ce géant de l’Outlet a fermé ses portes.

L’appétit arrive, nous choisissons de dîner dans Chinatown. Un très bon restaurant de dim-sum que j’avais déjà eu l’occasion de tester et qui est vraiment très très bon et adaptés aux petites bourses (c’est le restaurant où nous avons le plus manger, pour le moins cher). Il s’agit de Nom Wah Tea Parlor. Il est situé dans une toute petite ruelle entourée de speakeasy (bars cachés) où vous pouvez aller boire un verre après votre repas (si vous n’êtes pas trop fatigués de votre journée et du décalage horaire, comme nous). Les vapeurs, dim-sum servies sont vraiment très bonnes, le choix est très large pour s’adapter à beaucoup de goûts. Je recommande cette adresse très fortement.

A la fin de notre dîner, nous rentrons en métro vers l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil. Une autre belle journée nous attends. 

Jour 3 – ça use…

Pour cette troisième journée, nous avions prévu que la météo ne serait pas de notre côté (ce fût le seul jour !) et avons donc opté pour une journée musée et shopping. Et nous avons bien fait car il a beaucoup neigé lorsque nous visitions le Moma.

Nous avons commencé par nous rentre au Guggenheim étant en travaux lors de notre arrivée, nous avons fait demi-tour pour nous rendre à pied jusqu’au MoMa en parcourant Central Park.

La visite du MoMa est vraiment à faire, nous n’avons fait qu’une partie du bâtiment mais il y’aurait de quoi y passer plusieurs jours. Les collections sont bien réparties et vous permettent de sélectionner aisément les périodes artistiques qui vous intéressent.

A proximité du MoMa, nous avons pu déjeuner un burger dans un restaurant caché dans un hôtel : Il s’agit du restaurant Burger Joint. Nous avons eu un peu de mal à le trouver car il faut vraiment rentrer dans un hôtel et traverser le hall pour trouver l’entrée au bout d’un couloir. N’hésitez pas à y aller tôt, il est très prisés ! Les burger sont très bons et j’ai adoré les frites de patate douce. Il faut savoir que les portions sont très généreuses et malgré les kilomètres que nous marchions, nous n’avions pas tellement l’appétit pour un diner. 

Après ce moment gourmandise, nous avons arpenté la 5ème avenue pour faire quelques magasins (sans trop acheter car beaucoup de magasins de luxes). 

Moi qui rêvait de voir New-York sous la neige, c’est chose faite et elle est vraiment belle. Malheureusement je n’ai pas de photos car il faisait vraiment très froid et j’avais peur pour mon appareil.

Nous rentrons à l’hôtel déposer nos paquets et nous changer pour ressortir.. non pas dîner mais profiter d’un bon cocktail dans un bar un peu caché à Grand Central : Campbell Appartement. Ancien bureaux, le lieux est impressionnant, très beau, lumières tamisées et serveurs discrets , le lieux est très intimiste, parfait pour un moment en amoureux. Comptez 45$ pour 2 cocktails, plus les tips. 

Nous rentrons à pied à l’hôtel pour notre troisième nuit.

Jour 4 – ça use (encore).

Nous nous réveillons tôt pour aller prendre le ferry qui nous amènera sur Liberty et Coney Island. Ces deux îles, notamment Liberty sont le symbole de New-York et marquent l’arrivée dans la ville pour les bateaux entrant. Sur Liberty, vous pouvez utiliser un audio-guide qui vous racontera l’histoire de façon romancé de la statut de la Liberté. Les explications sont adaptées aux enfants. L’histoire est intéressante, presque émouvante.

Nous reprenons le ferry environ 45 minutes plus tard pour Coney Island. Il s’agit de l’île où les immigrés sont arrivés quelques (nombreuses) années plus tôt. Aujourd’hui, le bâtiment est reconverti en musée où l’on vous détaille toutes l’histoire de New-York et surtout l’arrivée en masse d’européens. L’histoire est très intéressante mais je trouve l’exposition pas très bien faite car il s’agit principalement de panneaux explicatif, sauf à l’étage où il y a un peu plus d’objets d’époque. En lisant quelques articles et un livre vous pouvez avoir un aperçu. Néanmoins, je considère que le passage est intéressant pour un premier séjour car il permet de bien comprendre la construction de la ville. 

En rentrant sur Manhattan, nous prenons le métro en direction du pont de Brooklyn que nous traversons complètement pour aller passer un peu de temps sur Brooklyn. La vue est magnifique, je regrette de ne pas avoir eu le courage d’y aller au lever du soleil mais le lieu est très photogénique.

A Brooklyn, nous allons déjeuner à deux pas du pont et de Dumbo chez Juliana’s Pizza. L’adresse nous avait été recommandée plusieurs fois.. eh bien nous avons été un peu déçus. Les pizzas étaient bonnes mais pas du tout exceptionnelles et surtout entre la taxe et les tips, l’addition été très élevée alors que nous avions mangé une Pizza, une petite bière chacun et partagé un dessert. Le rapport qualité/prix n’y était pas. Je n’ai pas pour le moment d’autre adresse à vous proposer, mais j’en chercherai pour notre prochain voyage.

Après le repas, nous allons digérer en nous promenant le long de Dumbo : les berges de Brooklyn aménagées. Le lieux est agréable et surtout la journée est presque chaude ! Nous passons aussi par quelques ruelles en nous jurant d’y retourner pour en explorer tous les recoins !

La fin de journée approche, et nous choisissons de rester à l’hôtel pour aujourd’hui : au rez-de-chaussé Pod51 propose un bar-restaurant avec des jeux de société. Nous nous partageons un plat entre deux parties jeux et quelques verres avant de monter pour l’avant-dernière nuit.

Jour 5 – ça use les souliers !

Pour ce dernier jour complet, nous avons choisi de profiter du beau temps en allant nous promener dans les quartiers de Little Italy et East Village.

Mais avec d’abord un petit détour dans le quartier Financier de New-York… un jour férié. Vous imaginez bien que c’était très calme !

Nous avons beaucoup aimé cette partie de la ville et pour un deuxième séjour la localisation est parfaite. L’endroit regorge de restaurant, tout en étant proche de Greenwich (qui se défend pas mal aussi pour les restaurants ) et de Brooklyn. Comme je vous le disais, le quartier du Pod51 est très bien pour profiter à pied des attractions touristiques principales mais moins pour les restaurants. 

Dans le quartier vous trouverez de nombreux endroits où bruncher avec les pancakes géants, le sirop d’érable, les oeufs bénédictes etc. Nous avions en tête de bruncher chez Clinton Street Bakery mais il y avait plus d’une heure d’attente. Attendre une heure pour des oeufs et des pancakes je trouvais ça un peu ridicule d’autant qu’il y avait plein d’adresses autours. Nous sommes remontées un peu sur nos pas et tombons sur un diner très local « Remedy Diner » où nous nous régalons d’un super brunch, aux portions encore énormes mais je retiens surtout les pancakes aux pépites de chocolat accompagnés de sirop d’érable. L’adresse est bonne et pas trop chère qui plus est. Dans le quartier vous avez également le restaurant Katz Deli, qui paraît-il mérite le détour. Nous y reviendrons !

En guise de marche digestive, nous rentrons presque à l’hôtel à pied en passant par Washington Square Garden et Flairton Building. 

Nous poursuivons la balade en remontant la 5ème avenue et en repassant à Times Square pour une dernière fois.

Pour terminer la journée, nous allons manger un ramen à deux rue de notre hôtel, chez le célébre Totto Ramen. Il s’agit d’une spécialité japonaise composée d’un bouillon, une viande, un oeuf, des feuilles d’algues et pimpée avec d’autre condiment en fonction des recettes. L’adresse est réputée et est vraiment très bonne et surtout pas trop chère. Vous l’aurez compris, l’addition monte très vite : entre le repas, les taxes et le tips à rajouter, nous en avions rarement pour moins de 25€ chacun. Et cela sans aller dans des restaurants très sophistiqués. A l’occasion d’un prochain voyage nous prévoirons un vrai budget restaurant et surtout nous anticiperons les portions pour ne pas trop se couper l’appétit et profiter de plein d’autres adresses que j’ai en stock ;). Notamment le restaurant Spaghetti Incident déjà testé que j’avais adoré.

Jour 6 – toutes les bonnes choses ont une fin

En cette dernière matinée, nous ne petit-déjeunons pas et nous rendons directement à l’entre du Rockfeller Center pour aller profiter de la vue qui s’offre à nous sous un soleil radieux (soleil qui aura ponctué 80% de notre séjour). En arrivant tôt, nous n’avons pas fait trop de queue et la plateforme n’était pas du tout remplie, un bonheur pour les photos.

A la suite de ce moment, nous remontons du côté de l’Upper East Side à la fois en métro et à la fois à pied pour se rendre dans la boutique Ralph Lauren’s. Bien qu’inabordable vaut le détour. Elle est vraiment belle et nous y avons passé un moment à flâner sans sentir qu’on dérangeait.

La faim grandissante, direction Luke’s Lobester pour les fameux sandwich de homard qui était vraiment très très bons. J’ai déjà eu l’occasion d’en gouter en France et ce restaurant réputé à NY n’a fait que confirmé que j’adorais ça, en même temps, qui n’aimerait pas le homard dans un pain brioché toasté au beurre ?

Pour clôturer cette matinée avant de repartir vers l’hôtel nous changer et récupérer nos bagages, un dernier passage chez Levain Bakery (côté East Side donc). La boucle est bouclée.

Nous repartons le ventre bien rempli chercher nos bagages et rejoindre l’aéroport. Sachez que la sécurité se passe très rapidement. Prévoyez tout de même deux bonnes heures mais il n’y pas autant de couloir que ce que je l’aurais imaginé. 

Ces 6 jours auront été une bouffée d’oxygène dans un quotidien à 200 à l’heure et pourtant nous n’avons pas arrêté. 

Il s’agit d’un séjour « touristique » car mon amoureux n’était jamais venu. Nous avons hâte d’y retourner pour profiter d’un rythme plus tranquille et plus local pour notamment tester les nombreux restaurants de ma to-do list. Et aussi à une saison plus chaude.

J’espère que ces quelques lignes vous auront plus, et vous permettront d’organiser votre séjour à New-York.

Annah

Passionnée de voyage, je souhaite partager mes aventures, mes conseils avec cette immense communauté qu'est internet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page