Copenhague en un week-end

 

Le nord européen est une région du monde qui peut repousser en plein hiver, ici, le mois de février. Sachez cependant, que Copenhague ne fait pas encore partie des villes trop au nord, et donc trop froide. Malgré une température proche de O, Copenhague est une ville où il fait bon vivre. Je vous emmène vous balader dans ses jolies rues.

[/vc_column_text]

Départ

Nous sommes vendredi soir et la compagnie aérienne Norwegian Airways nous emmène en moins de deux heures à Copenhague, capitale du Danemark.

Arrivée très tardive à l’aéroport, nous filons dans un taxis direction notre charmant petit hôtel.

Il faut savoir que Copenhague est ville très chère. Le trajet d’une vingtaine de minutes entre l’aéroport et l’hôtel qui est situé dans le centre ville a coûté environ 375 couronnes danoises, soit près de 50€.

L’hôtel

 

Le charmant hôtel Christian IV est situé dans le coeur de Copenhague. Pour une centaine d’euros vous dormirez dans une chambre tout à fait convenable, au clame. Le petit-déjeuner est très complet et vous permettra de peut-être faire l’impasse sur un déjeuner trop cher dans un restaurant. En effet, sur deux jours je n’ai pas eu l’occasion de voir beaucoup de petits endroits où manger sur le pouce. Mis à part si vous vous rapprochez des jardins de Tivoli où les ruelles qui l’entourent proposent quelques fast-food, locaux ou internationaux. Mais nous parlerons repas un peu plus bas, promis parce que je dois absolument vous donner une adresse ! 

Itinéraire 

 l

Samedi 

Je reconnais m’être levée beaucoup trop tard pour pouvoir visiter pleinement la ville, mais le froid ambiant fatigue beaucoup.

Vers 11h00 nous quittons donc l’hôtel pour rejoindre le charmant canal de Nyhvan (à prononcer nu-haoun) bordé de nombreuses petites maisons toutes colorées. Cet endroit est réellement charmant. Si vous avez déjà envie de vous réchauffer, de nombreux adorables cafés sont installés.

Vous pouvez remonter le long du canal, arrivé au bout, longez le fleuve Inderhavnen. Vous passerez devant le beau théâtre contemporain Skuespilhuset. Théâtre répertoriant de bonnes pièces danoises, étrangères, classiques, il faut cependant réserver si vous souhaitez assister à une représentation particulière.

Bifurquez sur la gauche pour pénétrer dans la partie de la ville regroupant les bâtiments royaux. Si vous arrivez vers midi sur la place Amallenborg, vous allez peut-être pouvoir assister à la relève de la garde. Profitez-en pour visiter la somptueuse et immense église entièrement en marbre Marmorkirken.

En remontant vers le nord, vous pouvez faire un stop au musée Designmuseum Danmark qui propose des expositions temporaires mais surtout un historique de l’évolution du design à travers les ans.

Bon à savoir : l’entrée est gratuite pour les moins de 26 ans. Au-dessus de cet âge, vous payerez 100 couronnes danoises ( 13.50€ environ).

Si vous commencez à avoir un petit creux vous pouvez vous arrêtez au restaurant du musée qui semblait très appétissant à la vue des assiettes devant lesquelles j’ai pu passer, mais il a l’air aussi d’être très fréquenté donc soit vous prenez votre mal en patience, soit vous continuez sur quelques mètres pour vous arrêter au Café Petersbourg situé tout près du parc du Kastellet.

Dans ce café, situé en sous-sol, vous allez pouvoir goûter à de la cuisine locale, dont les fameux harengs marinés, Rollemops, qui sont excellents ! Deux formules sont possibles :

  • Le smørrebrød : Vous choissisez un “Topping” salé : harengs marinés, saumons, oeufs brouillés, etc mais aussi le pain que vous souhaitez qui est soit blanc soit noir. Ce concept est très sympathique car vous pouvez choisir plusieurs garnitures et donc goûter à plusieurs spécialités. Comptez entre 6 et 8 euros par topping.
  • La platte : Cette deuxième formule peut s’associer à un brunch (plusieurs assiettes sont possibles, certaines à partir de deux personnes). Sur ces assiettes, à l’image de la première formule, plusieurs mets (comme des boulettes de viandes hachés, du hareng, du saumon fumé ou encore de la salade de choux) sont associés pour à nouveau pouvoir goûter à plusieurs spécialités et produits locaux, que j’ai trouvé excellentes. Ces assiettes sont proposées à une vingtaine d’euros.

Dans ce même café, vous pouvez y boire de l’Aquavit.  C’est une eau-de-vie à base de grain qui accompagne généralement très bien les petits sandwichs.

 Une fois réchauffé et le ventre bien remplis, direction le Kastellet. C’est une citadelle en forme d’étoile date du 17ème siècle et servait à protéger la partie nord de la ville. Site très touristique, vous pouvez y admirer des baraquements rouges. Pour tout vous dire, j’ai trouvé le lieu presque “glauque”. Tous ces baraquements alignés n’étaient pas vraiment signes de protection mais m’ont presque fait penser à Auschwitz… En plus gai bien sûr !

 Redescendez de cette citadelle pour aller enfin voir la fameuse Petite (petite) Sirène qui est considérée comme THE attraction touristique. Mais, c’est vrai que cette jeune fille sur l’eau est terriblement attachante.

La Petite Sirène est une statue s’inspirant des contes de Hans Christian Andersen mais avait été sculptée à l’image de la danseuse étoile du ballet de Copenhague, d’où cette grâce qui en émane. Il est vrai que sa popularité est due au conte portant le même nom.

Repartez tranquillement vers le centre-ville de Copenhague, toujours à pied, pour aller vous balader dans les petites rues piétonnes. Si le froid vous glace trop, arrêtez-vous prendre une tasse de café ou de thé.

Il faut savoir que les magasins ferment très tôt et qu’en arrivant vers 18h00 dans l’artère commerçante de la ville à cette heure-ci, vous ne trouverez plus grand chose d’ouvert mis à part un centre commercial, Magasin, à l’image des Galeries Lafayette française.

Si vous avez le courage mais surtout faim, allez dîner maintenant, ou en tout cas ne tarder pas ! J’ai en effet fait l’erreur de rentrer  l’hôtel me reposer pour ressortir vers 21h30-22h00 pour dîner… Eh bien c’est bien. Les restaurants arrêtent complètement de servir. Même si on est samedi soir. Cependant, pour prendre un verre, vous trouverez de nombreux petits bars.

 Dimanche

Vous pouvez choisir de commencer la journée très tôt, ou comme moi, c’est-à-dire, un peu trop tard, vers midi après avoir quitté l’hôtel où vous pouvez y laisser vos affaires avant votre vol retour.

L’hôtel est situé à deux pas du superbe château Rosenborg Slot qui fût la résidence d’été du roi Christian IV. Aujourd’hui, le château sert de musée mais surtout d’écrin à taille humaine pour y conserver en sûreté tous les joyaux de la couronne, et la couronne elle-même. L’entrée coûte 90 couronnes soit 12€. Elle est aussi gratuite pour les étudiants. Pensez à prendre votre carte, on vous la demandera.

La visite du château vous prendra une heure et demie mais vous y verrez de très jolis objets, si vous avez l’envie et le temps, faites-le !

 Prenez la sortie tout à côté de la billetterie du château, puis sur la gauche jusqu’à l’arrêt de métro Norreport, de-là, bifurquez sur la gauche pour pénétrer dans le centre ville que j’ai trouvé tout mignon. Les rues sont piétonnes, il est réellement très agréable de s’y promener jusqu’à tomber sur le City Town Hall qui est très impressionnant. Ce bâtiment est situé juste en face des jardins de Tivoli, fermé en février pour maintenance.

Les Jardins de Tivoli mais surtout les attractions qui le composent sont un attrait majeur de la ville. Ce parc d’attraction est l’un des plus vieux d’Europe car il date de 1843. Walt Disney s’en serait inspiré tant de féerie en ressort ! Parait-il qu’à Noël, c’est un bijoux…

Sur la grande place de la mairie vous trouverez de quoi manger une autre spécialité dans un pølsevognen . C’est un kiosque à saucisses tout simplement ! Vous y choisissez une taille de saucisse qui est mis dans un petit pain, comme un hot-dog, accompagné de pickels, oignons frits et sauces classiques : ketchup et moutarde. De quoi vous ravitaillez correctement pour un petit prix (comptez 35-40 couronnes, 4-5 euros pour le hot-dog complet).

 Vous pouvez vous arrêter dans un café pour vous réchauffer sinon, vous pouvez marcher jusqu’au Christianborg Slot où vous allez pouvoir monter jusqu’au 6ème étage pour y admirer une vue panoramique sur la ville. A chaque angle correspondant à un point de vue, une carte vous indique ce que vous voyez, les bâtiments etc. Un bon moyen de visualiser de manière globale la ville.

 S’il vous reste un peu de temps, vous pouvez soit retourner dans les rues pavées du centre-ville, ce que j’ai fais pour rencontrer Chloë qui travaille dans la boutique Hôtel Chocolat de Copenhague. Sinon, poursuivez votre visite en allant visiter le Charlottenborg par exemple.

Pour rejoindre l’aéroport en métro, ce qui est plus économique que le taxi (35 couronnes environ), la ligne de métro 2 vous y emmène en un petit quart d’heure. Après tout est très bien indiqué pour trouver votre vol. Des bornes sont mêmes installées dès la sortie du métro pour imprimer vos cartes d’embarquement.

Copenhague a été une vraie bouffée d’air frais (c’est le cas de le dire). C’est une ville très charmante avec des airs de romantismes non négligeables. J’y retournerais avec grand plaisir (ne serait-ce que pour les manèges de Tivoli) lorsqu’il y aura quelques degrés de plus. Cependant, n’hésitez pas à prévoir au moins une journée de plus. La ville n’est pas très grande car vous pouvez presque tout faire à pied. Cependant, il y a énormément de monuments à voir, à visiter, de marchés où se balader.

[/vc_column][/vc_row]
Recent Posts
Showing 2 comments
  • Planete3w
    Répondre

    Une bien belle ville que nous avons eu plaisir à découvrir (malgré le froid) en janvier dernier. La vue à 360° sur Copenhague depuis le sommet de la Tour du Christianborg Slot est top ! En tout cas, Copenhague a été une belle surprise pour nous.

    • Annah
      Répondre

      Bonjour :). Je suis complètement d’accord sur la jolie surprise de Copenhague, malgré le froid ambiant, mais sec donc supportable. Et oui, la tour du Christianborg Slot nous donne une vue superbe. Dommage que le soleil ne fût pas au rendez-vous, une excuse pour revenir je pense ;).

Leave a Comment