Comment je suis partie à Rome

 

Tous les chemins mènent à Rome. – Alain de Lille
Janvier, rime souvent avec froid et fatigue. Jusqu’à ce qu’une offre pour partir à Rome “à partir de…” surgisse !

J’ai découvert cette offre par le site  Travel Bird. Ce site vous répertorie de nombreuses offres variées, partout dans le monde (un très gros choix dans les grandes villes européennes) à des prix très très compétitifs et cela sans forcément réserver du “all inclusives”. Le site propose de nombreuses dates au départ dans différents aéroports en France ou même en Belgique. Ayant eu quelques petits soucis dans ma réservation, le service client est très efficace et disponible. De plus vous recevez quelques jours avant votre départ toute les informations concernant votre voyage. Seul bémol : un plan d’accès à l’hôtel n’aurait pas été de trop en complément de l’adresse…

Fin janvier, je réserve donc mon week-end pour partir à Rome, mi-mars pour un tarif de 150€ environ. Ce tarif comprenait le vol, trois nuits à l’hôtel et les petits-déjeunés. J’avais le choix entre un règlement en une ou deux fois. Pour des raisons pratiques, j’ai choisi de régler une première partie au moment de la réservation, et le reste environ 15 jours après.

Place Saint-Pierre, devant le Vatican.

Place Saint-Pierre, devant le Vatican.

Le vol inclut dans le prix est assuré par Ryanair. Absolument rien à signaler sur cette compagnie. Les avions étaient propres et le personnel à bord agréable. Pour deux petites heures de vols, on ne va pas demander la lune.

Les transferts n’étant pas compris, j’ai réservé à l’avance via le site Get a ticket de l’aéroport de Beauvais. Il faut compter 15.90€ l’aller simple en réservant en ligne contre 17€ aux bornes avant le départ. Les cars partent du parking Porte Maillot, à Paris sur la gauche du Palais des Congrès. Ne vous inquiétez pas, il est facile à trouver et bien indiqué depuis le métro. Les horaires des navettes sont calculés en fonction de l’horaire de votre vol. Le trajet dure environ 1h15 et le car vous dépose devant le premier terminal. Je vous rassure le second est largement accessible à pied.

De ce que j’ai pu comprendre, l’heure de navette que vous choisissez correspond au dernier départ des nombreux cars affectés. Dès qu’un car est complet, il part. N’hésitez pas à arriver un peu en avance.

Pour le retour c’est la même chose. Et même si vous n’avez que 20 minutes de battement entre l’atterrissage et le départ de votre navette cela est amplement suffisant.

C’était la première fois que je me rendais à l’aéroport de Beauvais et j’ai pu constater qu’il était tout petit comparé à Orly ou Charles de Gaulle. Si vous n’enregistrez pas vos bagages, la sécurité est normalement très rapide à passer. Ne comptez pas tellement sur le Duty Free qui,à  l’image de l’aéroport, n’est pas très grand.

Le Colisée vu du Foro Romano

Le Colisée vu du Foro Romano

Je suis arrivée à l’aéroport Rome Ciampino qui est à une trentaine de minute du centre ville. Pour le rejoindre, vous avez la solution des taxis qui vous dépose directement à l’hôtel ou bien prendre une autre navette. Pour acheter les tickets, à peine sortie de la zone de sécurité, vous avez des petits corners vendant des tickets pour différentes compagnies proposant des prix semblables (4€ environ). Le parking des cars se trouve à la sortie de l’aéroport.

La navette va vous déposer à la gare de Termini. Je vous déconseille ce quartier que j’ai trouvé pas très agréable et assez mal famé… Prenez garde à vos affaires, beaucoup de vols ont lieu à cette endroit. De là, des bus, des trains ou le métro peuvent vous déposer sur le lieu de votre choix. Pour retourner à l’aéroport, les cars partent exactement du même endroit et vous achetez vos tickets aux près des conducteurs et leurs équipes.

Le Vatican

Le Vatican

Avec mon amie, le package proposait un logement à l’hôtel Fragrance St. Peter. Nous y avons été accueillies par une équipe souriante, très disponible et serviable. Situé à une quinzaine de minutes à pied du Vatican, le quartier, bien que calme le soir, est très bien desservi par les bus ou trains pour rejoindre le centre ville.  Cependant, Rome n’est pas immense : si vous avez de bonnes jambes, il est possible de presque tout faire à pied.

Bien qu’ayant été dans une chambre au rez-de-chaussée, celles-ci sont spacieuses sont calmes et lumineuses mais aussi décoré avec très bon goût. Pour les plus gros budgets, la chambre au dernier étage donne une vue très agréable sur le Vatican.

Le petit-déjeuner se prend au dernier étage de ce petit immeuble de quatre étages, en terrasse, en intérieur ou dans votre chambre. Servis en buffet américain vous trouverez de quoi ravivez vos papilles dès le réveil. En chambre, le petit déjeuné est moins est copieux mais tout aussi bon.

Je suis donc ravie de cette première expérience avec Travel Bird et n’hésiterai pas à renouveler l’expérience pour un prochain city trip.

Dans un second article, je vous parlerais des différents sites à visiter, mes coups de cœurs mais aussi deux-trois adresses de restaurants sympas où manger une pizza, des pâtes ou une bonne, très bonne glace.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]
Recommended Posts
Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment